D’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours eu un amour inconditionnel des chiens. Mon ami canin de jeunesse était une magnifique Labrador femelle enjouée et attachante. Métro, boulot, dodo, enfants, maison; enfin bref, bien des années plus tard, nous adoptions, ma famille et moi, un mignon petit toutou qui deviendrait gros gros toutou. Merlot est un Bouvier des Flandres doux et intelligent comme pas un, gardien, docile, un vrai bon chien de famille. 

En janvier 2005, Merlot a alors presque 2 ans, je remarque qu’après sa marche du soir mon chien a de la difficulté à marcher et à se relever. Je consulte mon vétérinaire, Dr. Janick Arseneau. Examen, radiographies et le verdict tombe : Dysplasie sévère de la hanche… Bang! La hanche droite est complètement bousillée et la gauche n’est guère mieux. L’opération sera très coûteuse (plusieurs milliers de dollars) et surtout il n’y a aucune garantie de réussite. Bien sûr mon éleveur me propose de remplacer Merlot, après tout il est garanti… mais c’est MON chien et je n’en veux pas d’autre. 

Comme je ne souhaite pas faire opérer Merlot, mais plutôt lui offrir la meilleure qualité de vie possible aussi longtemps que possible, Dr. Arseneau, en plus de prescrire à Merlot une nourriture adaptée, me parle d’une thérapie alternative nommée TTouch et me suggère de rencontrer Madame Sonia Labarre.


Michel et son Bouvier des Flandres "Merlot".
 St-Lambert, Qc.

Me disant que dans l’état actuel des choses je n’avais rien à perdre, je pris contact avec Madame Labarre. Après avoir discuté avec elle du problème de Merlot, nous avons convenu de nous rencontrer quelques jours plus tard pour débuter les traitements.

À notre première rencontre, bien que son amour des chiens en général et des bouviers en particulier était palpable, j’éprouvai un certain scepticisme envers les suggestions et les traitements de Madame Labarre. Massage de relaxation autour des oreilles, petits massages en superficie effleurant à peine la peau, utilisation de bandages élastiques autour des hanches… Rien qui, à prime abord, semblait très adapté à une dysplasie sévère de la hanche d’un gros Bouvier des Flandres… Voyons donc !!! Sauf que… Merlot semble aimer ces petites attentions… alors…

Quelle ne fut pas ma surprise de voir l’évolution de la mobilité de Merlot au cours des jours qui ont suivi le premier traitement. Je n’en revenais tout simplement pas, mon chien qui avait peine à se lever, était maintenant capable non seulement de se lever sans difficulté, mais également de s’étirer les pattes arrières… Wow! Il fallait que j’en sache plus.

Au cours des deux mois suivants, Madame Labarre traita Merlot à domicile sur une base régulière et m’initia aux rudiments du TTouch afin que je puisse aider mon chien au besoin. 

Le TTouch a aidé Merlot à prendre conscience (autant qu’un chien le peut) de son état. Il a appris à répartir son poids différemment et même à s’asseoir et se replacer la hanche de lui-même quand celle-ci coince. 

Aujourd’hui, grâce à un exercice quotidien modéré, ainsi qu’aux conseils et traitements de Madame Labarre, Merlot a développé une bonne masse musculaire aux hanches et mène une vie normale. Ses épisodes de douleurs son plus rares et plus espacés. 

Bien sûr il n’est pas guéri et une mauvaise chute pourrait avoir des conséquences fâcheuses, mais le but était de lui donner la meilleure qualité de vie possible… et c’est réussi. 

Michel Ménard et Merlot


 

 

©2007 Animotion.ca & Webdesign Passion Féline Propriété exclusive contenant, contenu et Graphique.
Distribution et reproduction interdites. Les photos présentées sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs